La cantine de minuit tome 2 à 5 et livre de cuisine

J’apprécie toujours autant ce manga. Il me fait saliver, il me remplit l’estomac à sa lecture, il me fait rire, il m’émut, il me touche, bref c’est une excellente collection.

Les tomes 2 à 5 sont du même calibre que le tome 1 vraiment rien à redire. J’attends avec impatience le tome 6 ! J’espère que Lézard Noir, l’éditeur en français ne nous fera pas trop attendre. Pour vous rafraîchir, je vous remets sa 4e de couverture ci-dessous, mais je vais aussi vous parler du livre de cuisine de la cantine de minuit. Eh oui, vous pourrez refaire vos plats découverts dans le manga ou au moins connaître leurs recettes et ingrédients. Je vous proposerais une recette de poulet Teriyaki (qui n’est pas dans le livre de recettes) dans un article à côté.

4e de couverture : 

Dans ce petit restaurant situé au fond d’une ruelle du quartier de Shinjuku, le patron vous accueille de minuit à sept heures du matin. La carte ne propose que du tonjiru, soupe de miso au porc, ainsi que du saké, mais selon vos envies, on vous préparera à la demande tout ce qu’on est en mesure de vous servir.

Saucisses en forme de poulpe, curry qui a reposé toute une nuit, concombres marinés dans du son de riz… Des petits plats typiques du Japon qui réveilleront les papilles et les souvenirs du temps passé. Car ici, chaque plat est lié aux souvenirs d’un personnage : yakuza, stripteaseuse, boxer… Les habitués et clients d’un soir qui se rassemblent ici ont chacun leurs raisons, et le patron bienveillant est toujours à leur écoute, derrière son comptoir.

Avec son trait fin et épuré, son style très personnel qui se distingue des jeunes auteurs d’aujourd’hui, Yarô Abe, qui cite parmi ses références Yoshiharu Tsuge, brosse des portraits drôles et émouvants de personnages touchants, chacun à leur manière, dans un manga qui a quelque chose d’apaisant et de réconfortant. La Cantine de minuit, c’est un petit restaurant qui vous remplit le cœur et l’estomac, et une agréable manière de découvrir que la cuisine japonaise est loin de se limiter aux sushis.

Le livre de recettes est vraiment là pour approfondir nos connaissances avec la cuisine japonaise, et tout particulièrement avec ce que nous sommes confronter dans la Cantine de Minuit. Il complète à merveille les mangas, deux petits regrets, le premier ; l’on aurait aimé davantage de recettes, le deuxième ; parfois, certains ingrédients sont compliqués à trouver et j’aurais bien voulu avoir des ersatz qui s’y en approche, mais qu’ils facile à obtenir dans le commerce. J’aime beaucoup parcourir les pages de ce recueil de plat japonais et me donner des idées de repas. Et chaque recette me rappelle l’histoire qui va avec. Un objet parfait pour un fan de la série comme moi.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.