3e droite

Je vous parlais dans l’article de Nanofictions de twittérature, voici un excellent exemple ; 3e droite. Ce roman est écrit par François Descraques, qui est le papa du Visiteur du futur. Drôle, touchant, terrifiant, prenant … cette histoire racontée sur Twitter à plein de qualité à son honneur.

Synopsis :

« J’habite au 3e étage à droite. Si je meurs, c’est probablement mon proprio qui m’a tué. » Un jeune homme quitte le cocon familial pour s’installer dans un appartement qu’il loue à Mr K., propriétaire louche et peu causant. Dans ce nouveau lieu, des événements étranges et inquiétants vont rapidement se multiplier, et les voisins vont peu à peu révéler leurs vrais visages…

Vous pouvez retrouvez cette histoire ici, gratuitement, sur son compte twitter (elle a été postée en ligne du 4 septembre 2017 au 28 mars 2018): https://twitter.com/3emeDroite ou dans son livre (mais payant).

Drôle et écrit dans un langage plus « jeune » que l’on a l’habitude, cette histoire est prenante. Les photos et vidéos apportent un côté plus dramatique au récit. Cette twittérature change des lectures habituelles et ça fait du bien de découvrir quelque chose de neuf et innovant. Vous allez découvrir la névrose du protagoniste, on pourrait y croire tellement c’est bien fait. L’auteur avait publié en ligne ses « chapitres » avec un délai entre chaque parution, apportait son lot de suspense pour les suiveurs de la première heure. Amateur de sensation, humour, suspense… ce livre est pour vous. Sans oublier tous les fans de la série « Le visiteur du futur ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.