Nanofictions

Tombé par hasard sur ce livre (un peu comme la moitié de mes lectures), je me suis laissé surprendre par ces micros histoires. Nanofictions est très particulier. Ce n’est pas une lecture que l’ont connaît traditionnellement parlant. Ici nous avons un recueil de plusieurs récits de quelques lignes. Ce qui fait la force de cette version courte de chaque histoire, c’est qu’il y a assez d’éléments pour que nous créions tout ce qui entoure les mots avec notre imagination. (quelques exemples plus bas)

Synopsis et extrait : 

« Il avait un sablier à la place du cœur, qui égrenait doucement le temps qu’il lui restait. À la fin de sa vie, il commença à marcher sur les mains pour inverser le processus. Et il put tout recommencer, la tête en bas. » Avec les Nanofictions, Patrick Baud s’est lancé dans un étonnant défi littéraire : raconter des histoires complètes en quelques phrases. Teintées de fantastique, d’onirisme, de poésie et d’humour, ces micronouvelles invitent les lecteurs à plonger dans un imaginaire riche et foisonnant.

Je me suis intéressé aux micronouvelles après cette lecture courte, mais riche. Existant depuis de longues années déjà, mais remis au goût du jour avec l’avènement d’internet et plus particulièrement ; Twitter (on parle là de twittérature).

Il existe un modèle de taille standard, microfiction est de 1000 caractères espaces compris (cec) ou moins, une histoire courte entre 2501 et 7500 cec, une nouvelle courte 7501 et 17500, une nouvelle 17501 et 40000 cec et un pour finir un roman 40001 cec et plus. Les anglophones ont un autre système de catégorisation, six-word story avec 140 caractères et moins, le dribble avec 50 mots, le drabble avec 100 mots et pour finir la flash-fiction avec 750 mots.

La préface de Nanofictions, signé par Bernard Weber, apporte un grand plus à l’ouvrage (surtout par rapport au compte twitter), elle nous explique que l’exercice de style et remarquable et vraiment pas aisé. Son exemple en 7 mots (6 words story en anglais) nous prouve que notre imagination nous arrivons à faire beaucoup avec peu ; « À vendre : chaussures de bébé, jamais portées ». Ici, on s’imagine tout de suite le drame familial et ce qu’il aurait bien pu se passer avec le futur enfant, en seulement 7 mots.

Maintenant que l’on est familier avec ce phénomène, je vous livre quelques phrases ci-dessous que l’on retrouve dans le livre, mais aussi sur son compte twitter; https://twitter.com/nanofictions

Par exemple :

– Bienvenue dans notre école, la première consacrée aux aventuriers. Nous sommes ici dans la bibliothèque, la salle préférée de nos étudiants.
– Qu’a-t-elle de si spécial ?
– Il n’y a qu’un seul livre véritable dans ses rayons. Tous les autres ouvrent des passages secrets.

– La forêt des 1000 statues est un endroit maudit, annonça le gardien. Es-tu sûr de vouloir y entrer ?
– Oui, répondit l’aventurier.
Il n’avait pas fait 100 pas qu’un ancien sortilège le pétrifia sur place.
D’un air blasé, le gardien sortit un carnet, et il nota : « 1001 ».

Ce juge blond était en train de fumer, quand un serveur lui apporta un vieux whisky. – De la part du monsieur au fond du bar.
– Qui est-ce ?
– Un typographe

Pour ceux qui n’ont pas compris, Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume est un pangramme (courte phrase utilisant toutes les lettres de l’alphabet). Sans être le plus ancien ni le plus court, c’est sans doute le plus célèbre des pangrammes en langue française. Le typographe doit probablement répéter cette phrase à longueur de journée à son travail.

Tout ça me fait penser à l’histoire d’horreur la plus courte au monde, que j’avais trouvé déjà extraordinaire la première fois que je l’avais lu, et je la trouve toujours autant bien aujourd’hui :

 « Le dernier homme sur la Terre était assis tout seul dans une pièce. Il y eut un coup à la porte…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.