Celeste

Après vous avoir parlé RecalBox et Open Emu – Créer son jeu de GameBoy, voici ; Celeste.  C’est un jeu vidéo indépendant de plates-formes développé et édité par le studio Matt Makes Games. Ce jeu est disponible sur Switch, PS4, XOne, PC et Mac. Amoureux de rétro gaming, je suis à mon comble avec Celeste. Musique, graphisme, game play, difficultés … Il a tout pour plaire.

Synopsis :

Celeste suit l’histoire d’une jeune femme nommée Madeline alors qu’elle tente de gravir la montagne Celeste, une montagne fictive de l’ouest du Canada qui possède le pouvoir de manifester son tourment intérieur.

Ce jeu n’est ni punitif, ni vraiment sadique. Il est forgé à nous améliorer et comprendre nos obstacles. D’ailleurs, le jeu nous dit : plus vous mourez, plus vous apprenez. Et c’est une bonne chose. À Chaque mort, nous ne recommençons pas depuis le début et ce n’est pas frustrant (ou bien moins). Certains diraient qu’il est super dur, mais je ne suis pas de cet avis. Les jeux actuels sont devenus plus « faciles » que leurs prédécesseurs. Et parfois, avant, il fallait recommencer le jeu, depuis le début ! Ici, vous allez mourir, beaucoup, des centaines voir des milliers de fois. Mais cela ne va pas vous arrêter et vous allez en redemander. Pourtant, le jeu n’est jamais frustrant. Il faut dire qu’il vous accompagne avec une bienveillance rare, notamment avec ce message dès le début du jeu, qui s’adresse autant à Madeline qu’au joueur : « Respire bien. Pourquoi es-tu si nerveuse ? Tu peux le faire. » Le jeu se veut dur, voici ce que dit l’éditeur : Celeste a été conçu pour être difficile tout en restant accessible. Nous pensons que cette difficulté est essentielle dans cette expérience. Nous conseillons de comment à jouer sans le mode assisté. Oui, il existe un mode assisté au cas le jeu vous paraît insurmontable.

Cette ascension pourrait être un parallèle avec la dépression, l’anxiété la solitude et faire face avec ses propres choix et ses propres erreurs. Ce message, nous le rencontrons dans l’histoire tout comme dans la manière de jouer. Nous essayons d’escalader une montagne infranchissable semer d’embûche. Notre pire ennemi est nous même, et nous ne pouvons compter que sur nous. Mais ici, il y a ces messages bienveillant et encourageant qui nous poussent à continuer l’ascension. Et nous aussi on veut aider Madeline à réussi son ascension contre elle-même et le mont Celeste.

Les quelques personnages rencontrés en chemin apportent une excellente touche à l’histoire. Chacun à son utilité pour surmonter l’impossible. Les graphismes sont un peu à la Scott Pilgrim avec le pixel-art à son apogée et les musiques sont juste sublimes.

Prix :

19.- en dématérialiser.

Accueil de la presse : 

Celeste est très favorablement accueilli par la presse spécialisée, quel que soit le support du jeu. La note maximale lui est attribuée par de nombreux site et magazines tels que Destructoid, IGN et Nintendo Life.

Celeste est nommé « jeu de l’année 2018 » par l’équipe de Pixels du journal Le Monde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.