Le livre sans nom

Ce roman, le livre sans nom, écrit par un anonyme, a tout pour intriguer ses lecteurs. On dit qu’il aurait pu être écrit par Tarantino lui-même. Du moins son univers est plus que présent et le style nous projette tout droit entre « une nuit en enfer », « Kill Bill », « Desperados », ou encore « les huit salopards ».  Cette histoire a été diffusée gratuitement sur internet en 2007 avant d’être publiée en Anglais. Et Virginie du blog avec panache me l’a transmis via une bibliothèque urbaine. Merci Virginie !

4e de couverture :

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux États-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

Après l’avoir lu, je peux vous garantir qu’après un chapitre je m’imaginais bien Tarantino l’avoir écrit. Tous ses codes sont présents. Les fans du genre vont avoir un immense plaisir de lire ce roman. Les clins d’oeil sont bien placés et utilisés de bonne manière. On est pris dans notre lecture du début à la fin et l’on dévore chaque chapitre avec hâte. Il existe plusieurs suites et prequels à ce livre, je ne l’ai pas encore lu et je vais un peu attendre avant de continuer avec cet auteur.
On se retrouve dans un petit village d’Amérique du Sud entre vampires, moines, policiers, amoureux, tenancier de bar, Elvis et d’autres créatures maléfiques et lorsque l’on secoue le tout, nous obtenons « le livre sans nom« . Imaginez le cocktail explosif !

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Virginie dit :

    Heureuse que cette lecture t’ait plu! 🙂
    Belle journée
    Virginie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.