Escape room

Depuis peu, un nouveau local avec 3 salles a ouvert à Bienne. L’entreprise AdventureRooms est bien présente dans le monde entier et bien sûr en Suisse. Elle est aussi l’une des pionnières en la matière. Ayant fait plus d’une dizaine d’escape rooms, je m’en réjouis déjà.

Vous trouverez les infos sur les salles de Bienne ici :

https://www.biel.adventurerooms.ch/

Il y a 3 thèmes :

  1. Monte-Carlo, 3-6 personnes 60 minutes
  2. La maison abandonnée, 3-6 personnes 60 minutes
  3. Matrix, pas encore ouverte

Bien sûr, je vous donnerai mon avis sur les salles si cela vous intéresse.

Qu’est-ce qu’une escape room ?

Le jeu consiste la plupart du temps à parvenir à s’échapper d’une pièce dans une durée limitée (généralement une heure) et se pratique principalement en groupe de plusieurs personnes, même si des concepts existent pour une seule personne.

Les joueurs doivent chercher des indices disséminés dans une pièce, puis les combiner entre eux pour pouvoir avancer dans l’énigme et sortir de la pièce (parfois, les maîtres de jeux nous donnent des indices si l’on est trop longtemps bloqué ou que l’on risque de passer à côté de quelque chose).

Certains jeux d’évasion sont construits autour d’une histoire, tandis que d’autres proposent une succession de jeux de logique déconnectés les uns des autres.

J’aime particulièrement les salles d’évasion, parce que cela permet de travailler en équipe, faire fonctionner notre logique, une mise à l’épreuve de nous-mêmes et notre groupe face à des problèmes et des situations palpitantes. En jouant l’on découvre l’imagination des maîtres du jeu la mise ne place des salles, des thèmes, de décors, des problèmes… On se retrouve dans de super lieux, nous ressortons émerveillés de toute la mise en place et des mécanismes. La concurrence est féroce dans ce domaine, n’hésitez pas à vous renseigner sur les salles avant d’y aller. Je ne vous dis pas d’aller chercher si les solutions sont sur internet (ce qui n’aurait aucun sens de faire la pièce par la suite…), mais de voir le pourcentage de réussite, le taux de fouille, manipulation et réflexion. Le thème est très important. Si l’on est bien immergé et que l’ambiance nous parle, nous serons totalement acquis par la cause (voir l’image juste en dessous). Je vous préconise de choisir des salles récentes, car le matériel manipulable passe de mains en mains au fil des concurrents et l’usure s’installe. Parfois, on retrouve des pièces bricolées ou même cassées. Ce qui peut impacter sur la difficulté jeu. J’en ai fait autant en France qu’en Suisse et si vous vous rendez à Paris, il y en a à la pelle. Sur ce site, on les retrouve toutes : https://www.escapegame.paris/paris/

Capture d_écran 2018-04-16 à 10.37.13

Ce que j’ai déjà fait :

J’ai fait à Paris :

J’ai fait à Strasbourg :

J’ai fait à Dijon :

  • Le bureau d’Irène Adler – 1892  (il était dans les très difficile, temps pas affiché et le fait de demander des indices au lieu d’en recevoir n’aide pas vraiment dans la progression. C’est peut-être un souci d’économie de leur part plus qu’un parti prit.)

Mon top en Suisse :

  1. Escape now – La Chaux-de-fonds :  L’énigmatique Mr Finley (1h de temps, 2-6 joueurs)
  2. Exit Locus – La Chaux-de-fonds : Le bureau (2h de temps, 2-8 joueurs)
  3. Aventure Jura park : Rebeuvelier : La cabane secrète (1h de temps, 2-6 joueurs)
  4. The Door game – Lausanne : Sauvez M. Holmes ! (1h de temps, 2-5 joueurs)

  5. AdventureRooms – Bern : « Je ne sais plus le nom exact, elle n’existe plus, et c’est tant mieux parce qu’elle n’était pas terrible (je crois que c’était « camping ») » (1h de temps 2-5 joueurs)

Je n’avais pas du tout aimé la salle d’AdventureRooms à Bern, où il n’y avait pas vraiment une histoire qui ne collait avec les décors ni avec les énigmes. D’autant plus que certains indices pouvaient se détruire par mauvaise manipulation de lui même. Le matériel avait pris un très gros coup de vieux tout comme les mécanismes. Cependant, je me réjouis de découvrir ce que la compagnie va proposer à Bienne, et si c’est promoteurs je retournerai tenter ma chance à Bern. Pour les autres, vous pouvez vous y rendre sans problème, difficulté et thématique géniale. J’espère juste que les mécanismes et objets des salles ne sont pas trop abîmés par le temps.

Histoire de ce phénomène :

Tout a commencé avec des jeux vidéo au Japon en 2005. Puis en 2006, toujours au pays du soleil levant, des jeux grandeur nature ont apparu.

En Europe, les premières apparaissent dans les années 2010, et se répandent de manière exponentielle. Par exemple en France il existe près de 300 franchises et près de 600 scénarios différents, rien qu’à Paris il y a 103 salles. En Suisse, tout a débuté à Bern avec AdventureRooms en 2013. En Suisse romande on doit être un une bonne trentaine d’escape rooms.

Escape rooms et moi :

Personnellement, j’ai découvert cela lorsque j’avais préparé l’adieu au célibat d’un de mes meilleurs amis. Nous étions allés à Lausanne à The Doors Game le 14 novembre 2015 et depuis j’en suis à 11 salles. Que 3 salles où nous ne sommes pas arrivés au bout. Par contre, quelques-unes sur le file 😉

Peut-être, un petit coup de coeur lorsque j’ai fait l’escape room de Starsbourg qu’avec ma copine (donc qu’à deux personnes). Nous ne travaillons pas assez ensemble et nous allions droit dans le mur. Puis nous avions décidé de faire les énigmes à deux et de bien communiquer. Et à notre sortie le maître du jeu nous dit qu’il croyait qu’on n’allait jamais finir, mais une fois unit, qu’il n’avait jamais vu un groupe faire si vite sur la deuxième partie. Avec ce genre d’épreuve, nous apprenons beaucoup à résoudre les problèmes en groupes ( 2 ou plus), à proposer des solutions et communiquer. C’est une activité qui est très souvent proposée pour des renforcements d’équipes (team building) dans des entreprises. Cela permet de créer des liens entre les employés et de se confronter à des problèmes et les résoudre ensemble (de ne pas être individualiste).

Avez-vous des jeux d’évasion à conseiller ?

Celle que j’ai envie d’essayer (oui je me rends régulièrement à Paris, et j’essaye d’en caser une de temps en temps) :

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Fareeda dit :

    Super article très complet ! Les infos sont vraiment intéressantes. J’ai fait également des escape room et où y a celle avec le métro, il y a le Trésor des templiers et le Casino qui sont les deux excellents car il y a des mécanismes complexes et pas que une salle par thème (imagines comme on est heureux quand une nouvelle porte s’ouvre !). Dans cette même escape room il y a aussi l’avion. C’est celle du 5ème arrondissement The Game que je recommande fortement.

    Aimé par 1 personne

  2. Barbe Rouille dit :

    Merci Fareeda pour ton commentaire. Et bonne chance pour tes prochaines escape rooms !

    J'aime

  3. Ping: Bilan 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.